Tango mon amour

Tango mon amour

Imaginez une scène couverte de roses… portés par les mélodies ensorcelantes de Piazzolla et les rythmes de Gotan Project, ils dansent et nous livrent leurs intimités, leurs jouissances, leurs désirs dans une suite de tableaux surréalistes. Poussant l’introspection jusqu’à son paroxysme, ils incarneront le Désir, la Passion, la Souffrance, le Désespoir, toutes les figures de l’Amour qui brûle, dévaste, fait vivre. Une représentation moderne du Tango…. aux parfumes argentins…

C’est aussi un voyage sur la route curieuse qu’a empreinte le Tango. Des rythmes africains à la Louis Armstrong, de Buenos Aires à Paris. Et le public danse aussi ! Car deux personnes sont invitées par les danseurs à les rejoindre quelques instants sur le plateau, comme dans un vieux café de Buenos Aires.

Devenu chorégraphe, Octavio de la Roza qui fut le danseur étoile de la Compagnie Maurice Béjart, crée un ballet autour du tango, en s’éloignant des clichés folkloriques qu’il inspire habituellement. La chorégraphie faite sur mesure sur chaque danseur leurs donne ces chances rares de pouvoir se dévoiler, s’exprimer et vivre leurs rêves les plus fous.

Avec le soutien de : Ville de Lausanne, Loterie Romande, Fondation Coromandel, Fondation Sandoz, Fondation Thomas Stanley Johnson, Thomas Steinmann, Banque Pictet et Sophie und Karl Binding Stiftung.

Chorégraphie, scénographie et costumes Octavio de la Roza
Danseurs Camilla Colella et Octavio de la Roza
Danseur modèle pour création Lucas Campbell
Ecriture Pierre Barillet
Musique Gotan Project, Astor Piazzolla et tangos divers
Arrangements Mr Qwertz
Lumières Bert De Raeymaecker
Technique Cie Octavio de la Roza
Photographies Gilles Morelle et Philippe Pache
Coproduction Cie Octavio de la Roza, Espace Culturel des Terreaux et Théâtre Interface
Communication visuelle Naila Maiorana